C. Flaux, Peuplement et désertion d’un territoire deltaïque lagunaire

Peuplement et désertion d’un territoire deltaïque lagunaire: le cas de la Maréotide pendant l’Antiquité (delta du Nil, Egypte)

C. Flaux1, V. Pichot2, C. Shaalan2, I. Awad2, A. Guihou3, C. Claude3, P. Deschamps3

 

Le lac Maryut a joué un rôle clé de voie navigable dans l’économie de l’arrière pays d’Alexandrie pendant l’Antiquité. Les nombreuses prospections et fouilles archéologiques menées depuis une quinzaine d’années révèlent la densité de l’occupation des rivages du lac, notamment composée de sites de production (agriculture, métallurgie, verre). L’abondance des structures portuaires attestent qu’une partie de cette production est exportée vers le marché d’Alexandrie.

Le lac Maryut cependant, comme toutes les lagunes deltaïques, est un milieu labile dont la géographie et l’hydrologie historiques sont contrôlées en premier lieu par les variations relatives des apports hydrosédimentaires fluviaux et marins. Notre objectif est d’intégrer l’ histoire environnementale du Maryut à l’histoire de l’occupation de ses rivages. Nous présentons des données bio-sédimentologiques et isotopiques qui permettent de retracer la paléo-géographie et la paléo-hydrologie historique du lac Maryut.

1 – CNRS, EcoLab, Toulouse, France

2 – CNRS, CEAlex, Alexandrie, Egypte

3 – Aix-Marseille Université, CNRS-IRD-Collège de France, CEREGE, Aix-en-Provence, France

 

Télécharger le poster « Peuplement et désertion… »

Citer ce billet: "C. Flaux, Peuplement et désertion d’un territoire deltaïque lagunaire", par Giulia Vertecchi. Publié sur CIRILI. City, River, Littoral, ISSN: 2494-551X, le 26/12/2015. Lien: https://cirili.hypotheses.org/271.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *